Les attributions obligatoires :

L’aide sociale légale

L’aide sociale légale est l’expression de la solidarité de la collectivité avec ceux qui sont dans le besoin. Le service a pour mission l’instruction pour le compte du Conseil Général des dossiers d’aide légale aux personnes âgées ou handicapées (placement dans les structures adaptées, aide ménagère…) et les enquêtes relatives à l’obligation alimentaire.

Procédure de domiciliation

La procédure de domiciliation des personnes sans domicile stable a été réformée par la loi instituant le droit au logement opposable du 5 mars 2007. La procédure de domiciliation permet aux personnes sans domicile stable, en habitat mobile ou précaire, d’avoir une adresse administrative pour faire valoir leurs droits civils, civiques et sociaux. Le service procède à un entretien avec la personne qui souhaite être domiciliée au C.C.A.S. afin de vérifier si elle remplit les conditions de liens avec la commune. Le C.C.A.S. assure la réception du courrier et sa remise au demandeur.

Les interventions dans le cadre de l’aide légale :

Le RSA

Cette allocation a pour but d’assurer à ses bénéficiaires un revenu minimum afin d’encourager l’exercice ou le retour à l’emploi et aider à l’insertion sociale. Il est destiné aux plus de 25 ans, sauf en cas d’enfant à charge ou à naître. Son montant est calculé selon les ressources du foyer durant le trimestre précédent.

Le C.C.A.S. a signé avec le conseil Général un engagement de qualité de service pour l’instruction de l’allocation RSA.

Le C.C.A.S. assure l’instruction administrative des demandes d’allocation RSA pour les personnes qui résident sur la commune : il aide le demandeur à constituer son dossier et le transmet à l’organisme payeur.

C.M.U ou aide pour une complémentaire santé

Depuis le 1er janvier 2000, la loi sur la Couverture Maladie Universelle permet à toute personne résidant en France de façon stable et régulière de bénéficier de la Sécurité sociale pour ses dépenses de santé.
Elle offre également aux personnes dont les revenus sont les plus faibles, une couverture maladie complémentaire ou une aide à la mutualisation.

Comment procéder : Les personnes souhaitant bénéficier de cette prestation peuvent s’adresser au C.C.A.S. pour se procurer les formulaires ou pour les aider à compléter la demande.

Actions d’accompagnement

Le C.C.A.S. apporte, de plus en plus, son aide administrative dans la constitution de dossiers tels que :

Personnes handicapées : Remise des formulaires de la MDPH nécessaires à l'obtention de lacarte d’invalidité, de l’AAH, de la reconnaissance de travailleur handicapé…

Le personnel du C.C.A.S. peut aider les familles à constituer les dossiers de demande d’aide et les transmettre au service départemental compétent pour traiter la demande d’attribution.

Retraite (ou pension) de réversion : Le C.C.A.S. assure une aide facultative à la constitution des dossiers retraite et pension de réversion.

Les Aides facultatives :

Les aides sociales facultatives sont des aides accordées par le C.C.A.S. à des fins très spécifiques sous condition de ressources et de résidence à CERET.

Les bons d'achats alimentaires : délivrés par le C.C.A.S. après accord du responsable du service social.

Les Secours : Aides exceptionnelles accordées après étude du dossier par les membres de la commission du C.C.A.S.

Ces aides ponctuelles sont accordées aux personnes en difficulté pour le règlement d'une facture d'eau, électricité, gaz, une mensualité de loyer, des frais d'obsèques ...

Partenariat avec les associations caritatives qui assurent l’aide alimentaire et l’aide financière d’urgence.

Le C.C.A.S. est à votre disposition pour toute information concernant les jours d’accueil des associations caritatives Cérétanes.
Ces structures caritatives viennent compléter l'action de la Ville en faveur des personnes en difficulté. Les Restos du cœur assurent la distribution alimentaire, la Croix rouge française, le Secours populaire et le Secours catholique assurent l'aide alimentaire et vestimentaire et Saint Vincent de Paul l’aide financière d’urgence.