Mariage en France

En France, deux personnes peuvent se marier à condition qu'elles soient âgées d'au moins 18 ans (sauf dispense d'âge pour "motifs graves" accordée par le Procureur de la République), qu'elles n'aient aucun lien de parenté ou bien d'alliance trop proches avec le futur conjoint, qu'aucune des deux personnes ne soit encore engagée dans un mariage en France ou à l'étranger. Chaque futur époux peut également être veuf ou veuve.


Il n'est pas nécessaire d'être de nationalité française pour pouvoir se marier en France. La date de la célébration du mariage est fixée par les époux. La célébration doit être faite par un officier d'état civil en présence de 2 témoins au minimum. A la fin de cette cérémonie, un livret de famille est remis aux époux.

Lieux

  • Le mariage est célébré dans la commune dans laquelle l'un des deux futurs époux a soit son domicile, soit sa résidence établie depuis au moins un mois d'habitation continue à la date de publication des bancs
  • Le mariage est célébré à la mairie.

NB : le mariage en France d'un couple étranger vivant à l'étranger obéit à des règles particulières de territorialité.
Lors du dépôt du dossier du mariage, chacun des futurs époux aura plusieurs pièces à fournir.


Ces pièces seront à remettre à l'officier d'état civil qui célèbrera le mariage, et comprennent :

  • une pièce d'identité
  • 1 ou 2 justificatifs de domicile / de résidence
  • les informations concernant les témoins (prénoms, noms, profession, date et lieu de naissance, domicile)
  • si les futurs époux ont conclu un contrat de mariage, le certificat du notaire
  • copie intégrale de l'acte de naissance : de moins de 3 mois si le service délivrant la copie se trouve en France, et de moins de 6 mois pour les personnes nées à l'étranger.

Dans le cas où un l'un des futurs époux est étranger, il doit fournir des documents spécifiques à sa nationalité.

Dans le cas où les futurs époux ont choisi de se marier dans la commune où réside un parent, les justificatifs de domicile de ce parent sont exigés.

Enfin, dans certaines situations particulières, comme un veuvage, des pièces complémentaires peuvent être demandées.